Composants

Un système de mesure léger, peu encombrant et rapide

Le système complet LVA est constitué de trois parties :

  • Le boîtier contenant un générateur de fréquences couplé à un oscilloscope
  • Le PC permettant de piloter le boîtier et d’analyser le signal retour grâce au soft LVA
  • Les capteurs adaptés aux différents domaines d’application

Les différents modèles de capteur :

  • Le capteur « aiguille » à plonger dans un verre d’eau pour la mesure des produits liquides ou de lieux
  • Le capteur plat « 1 doigt ou 2 doigts » pour la mesure des personnes, des animaux, des produits et des objets
  • le capteur « Team » multiple pour la mesure d’équipes en entreprise ou en sport

Un adaptateur permet de placer un capteur à l’extrémité d’une perche à selfies.

Des fichiers pour l’harmonisation vibratoire

Les fichiers d’harmonisation vibratoire créés par le LVA peuvent être mis sur n’importe quel lecteur de fichiers audio (format wav) ou lu par le PC lui-même. Ces fichiers doivent être envoyés dans la Feeling Box ou tout autre émetteur scalaire par exemple le SWD (Scalar Wave Device).

L’importance de l’opérateur

Même si les capteurs et le logiciel sont performants, le LVA reste une machine quantique où l’opérateur (celui qui prend et observe la mesure) a un rôle important. En effet, si l’on n’a pas de ressenti corporel, toutes les mesures ne seront que le miroir de ce que l’on est. Et si l’on veut des mesures reproductibles, ce ne sera pas le cas, les résultats étant biaisés par nos attentes.

Le LVA est sensible à l’intention du client et de l’opérateur. Toute ambiguïté sera mise en évidence et donnera des résultats incohérents ou inexploitables.